Historique

Un peu d’histoire

L’histoire de la section athlétique des sapeurs-pompiers de Lyon débute le 1er mars 1922 lorsque le sous-lieutenant Marcel DARAGON est admis au bataillon en tant qu’officier des sports. Il se lance alors dans la création de cette section durant les années 1925 et 1926, en se basant sur l’importance accordée à la condition physique pour devenir sapeur-pompier. Les nouvelles recrus avaient des compétences sportives remarquables et la gymnastique était pratiquée régulièrement en caserne pour maintenir la forme physique.

Le 28 août 1939, le sous-lieutenant Robert BORNERAND a rejoint le corps de sapeurs-pompiers de Lyon pour prendre la suite du capitaine DARAGON qui était à la retraite. Il n’a cependant occupé ce poste que pendant 5 ans, car son engagement avec les FFI (Forces Françaises de l’Intérieur) l’a envoyé en Alsace où il a perdu la vie en octobre 1944. Il a fallu attendre 3 ans pour qu’un successeur soit choisi, le sous-lieutenant Georges HERAUD a été nommé « Officier des sports » le 30 mai 1947 en raison de son poste de professeur d’éducation physique. Il a décidé avec son adjoint René LEGRAS de réorganiser de manière plus moderne l’entraînement.

En 1951, le commandant MAZARS a exprimé sa crainte des accidents en raison du vieillissement du personnel, il a donc demandé de ralentir les activités de « La Spéciale ». Un an plus tard, il a décidé de tout arrêter car les activités opérationnelles mettaient les hommes sous une grande pression : un rythme élevé (3 jours de travail suivis d’un jour de repos) et un manque d’effectifs (200 hommes répartis sur deux casernes à Lyon).

En 1960, l’adjudant-chef Jean GONON, investi dans ses fonctions, a décidé de permettre à « L’Equipe Spéciale » de reprendre un entraînement régulier et des démonstrations publiques. Il a dirigé ce projet avec fermeté avant d’être secondé par Marcel ZANETTY lors de son départ à la retraite en 1977.

Depuis 1977, l’histoire de La Spéciale